Négociations LFI-PS : un accord "donnant des perspectives aux citoyens de gauche serait un acte important", pour Mathieu Klein

"Il faut entendre ce que les électeurs de gauche ont exprimé lors de l'élection présidentielle", a affirmé lundi sur franceinfo, Mathieu Klein, maire socialiste de Nancy. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mathieu Klein, maire socialiste de Nancy, à Nancy, le 8 octobre 2021.  (CEDRIC JACQUOT / MAXPPP)

Un accord entre le Parti socialiste et la France insoumise, "donnant des perspectives politiques aux citoyens de gauche serait un acte important", a estimé lundi 2 mai sur franceinfo le maire PS de Nancy, Mathieu Klein, alors que des négociations entre les deux partis en vue des élections législatives des 12 et 19 juin sont en cours.

>> Législative 2022 : suivez le direct sur les négociations à gauche

"Il faut entendre ce que les électeurs de gauche ont exprimé lors de l'élection présidentielle", affirme l’élu, à savoir : "le besoin que la gauche soit capable de discuter, de dialoguer, de s'entendre et peut-être, d'incarner une espérance".

Maintien de la retraite à 62 ans

Dans les négociations avec la France insoumise, "il faut que le Parti socialiste soit fort sur ses convictions profondes, respectueux de son histoire", insiste cependant Mathieu Klein, rappelant notamment que "les socialistes ne sont pas favorables à la désobéissance aux traités européens" et que lors de la campagne pour l'élection présidentielle, le PS a "plaidé pour le maintien de la retraite à 62 ans".

Mathieu Klein rappelle également que ce travail commun existe déjà à l'échelle locale, puisque "dans nos majorités municipales, départementales ou régionales, nous travaillons avec toutes les forces de gauche".

Le maire de Nancy souhaite donc que "cet accord prenne en compte cette identité puissante et nécessaire de la social-démocratie et la diversité politique de nos territoires".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.