Législatives : quelle stratégie pour les Républicains, courtisés par le camp présentiel ?

Publié
Législatives : quelle stratégie pour les Républicains, courtisés par le camp présentiel ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Nény - franceinfo
France Télévisions

Courtisés par le camp présidentiel pour former une majorité à l'Assemblée, les Républicains refusent pour l'heure tout pacte, mais tiennent en même temps à jouer leur rôle d'arbitre.

Pour la plupart des 61 députés des Républicains élus dimanche 19 juin, leur opposition franche et sans compromis à Emmanuel Macron a été une des raisons essentielles de leur victoire. De quoi rendre délicat d'aider désormais le président de la République à sortir de l'impasse en votant ses lois pendant le quinquennat, explique le journaliste Julien Nény. "Ce n'est pas à nous de sauver Emmanuel Macron", a notamment affirmé le numéro 3 du parti, le député lotois Aurélien Pradié.

Pas d'intérêt stratégique à une coalition

Les Républicains n'ont par ailleurs aucun intérêt stratégique à servir de bouée de sauvetage au chef de l'État, alors même qu'ils ne sont plus à la tête du gouvernement depuis désormais 10 ans. "Comme me le confiait [mardi] matin un vieux routier des Républicains dans une métaphore castratrice, 'Macron est un double eunuque : non seulement il n'a plus de majorité, mais en plus il ne pourra plus se représenter en 2027'", raconte Julien Nény.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.