Législatives : la société civile aux portes de l'Assemblée nationale

La future Assemblée nationale sera profondément remaniée, puisqu'un tiers des députés sortant ne se représentent pas. Des candidats issus de la société civile sont prêts à entrer en politique.

FRANCE 3

Ils sont retraités, experts en stratégie ou travailleurs sociaux, il leur reste une semaine pour se faire connaître et convaincre de voter pour eux aux élections législatives. À Niort, dans la première circonscription des Deux-Sèvres, des candidats issus de la société civile espèrent bien incarner le renouveau de la classe politique française.

Issus d'univers différents

Martine Gendry, 65 ans, est la candidate FN de la circonscription. C'est une première pour cette retraitée qui gérait avant un bar-tabac. Nathalie Seguin, elle, sillonne la circonscription tous les jours dans le cadre de son métier de travailleuse sociale. Un plus pour la candidate de la France Insoumise. Guillaume Chiche quant à lui, est le candidat de la République en marche. Pour le moment, ce dernier est cadre dans une entreprise parisienne de logistique immobilière. Marc Thébault, le candidat LR et UDI, prétend que tout le monde est finalement issu de la société civile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des panneaux électoraux pour les législatives, le 27 mai dans le village de Montbrun-Lauragais (Haute-Garonne).
Des panneaux électoraux pour les législatives, le 27 mai dans le village de Montbrun-Lauragais (Haute-Garonne). (ERIC CABANIS / AFP)