Législatives : la France Insoumise se met en ordre de bataille

La France Insoumise a lancé sa campagne des législatives à Villejuif (Val-de-Marne), une convention nationale pour faire connaissance entre candidats et fixer des objectifs.

Cette vidéo n'est plus disponible

La majorité des 428 candidats investis est venue à Villejuif (Val-de-Marne) aujourd'hui pour écouter Jean-Luc Mélenchon. Fort de son score à la présidentielle, il se présente en leader de l'opposition, et veut une cohabitation. 94% des candidats investis n'exercent pas de mandat local, mais tous sont animés par la même ambition.

 "L'objectif, c'est de faire des législatives le troisième tour des présidentielles, car aujourd'hui 65% des citoyens sont insatisfaits du duel qui leur a été imposé", explique Fabrice Aubert, candidat de la France insoumise.

"Les idées vont se défendre sur le long terme"


La plus jeune candidate investie n'a que 18 ans. Elsa Régis affiche la même détermination qu'aux présidentielles : "C'est pas parce qu'on n'est pas passés au second tour que notre mouvement du jour au lendemain ne va plus exister, au contraire. On veut montrer que les idées vont se défendre sur le long terme", dit-elle. Les candidats insoumis disposent de quatre semaines avant le premier tour pour défendre leur programme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Luc Mélenchon s\'exprime lors d\'une conférence de presse à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 12 mai 2012.
Jean-Luc Mélenchon s'exprime lors d'une conférence de presse à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 12 mai 2012. (DENIS CHARLET / AFP)