Législatives : imbroglio dans le 20ème arrondissement de Paris

Publié
Législatives : imbroglio dans le 20ème arrondissement de Paris
FRANCE 3
Article rédigé par
B. Gelot, B. Poulain, O. Darmostoupe, C. Berbett Justice - France 3
France Télévisions

À Paris, dans le 20ème arrondissement, huit candidats se présentent aux élections législatives. Difficile d’y voir clair pour les habitants.

Dans le 20ème arrondissement de Paris, on se bouscule pour un poste de député. Au-delà du duel médiatique entre Danielle Simonet (Nupes) et Lamia El Aaraje (dissidente socialiste), d’autres candidats essayent d’exister. Au total, huit se présentent aux législatives. C’est le cas de François-Marie Didier (LR), qui compte sur son ancrage local pour s’imposer, en refusant de commenter la guerre des gauches. "Je ne refuse pas le débat, j’essaye d’être dans l’empathie avec les gens", explique-t-il.

"Équilibrer entre l’exécutif et le législatif"

"Il faudrait pouvoir équilibrer entre l’exécutif et le législatif", confie un habitant du 20e arrondissement. Mohamad Gassama représente, lui, la majorité présidentielle. Il se pose en adversaire principal à la coalition de gauche. "Ce qui compte, ce ne sont pas les accords d’appareil, entre des gens qui ne sont d’accord sur rien." Les candidats du centre et de la droite ont encore quatre semaines pour faire basculer cette circonscription, solidement ancrée à gauche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.