Législatives : en campagne dans la Creuse, terre rurale

À quatre jours des législatives, gros plan aujourd'hui sur la Creuse. Ce département rural ne compte désormais qu'une seule circonscription. C'est la plus grande de France métropolitaine avec seulement 120 000 habitants et un peu plus de 90 000 électeurs. La désertification est bien sûr un thème central de cette campagne. 

France 3

À Jarnages (Creuse), après quatre mandats à l'Assemblée nationale, le socialiste Michel Vergnier est comme un poisson dans l'eau quand il fait campagne. Sa force, c'est de connaître cette circonscription, la plus grande de France, puisqu'elle recouvre tout le département de la Creuse. C'est pour cette raison qu'il a choisi de se présenter une cinquième fois à 71 ans, bien que le Parti socialiste n'ait recueilli que 8% des voix à la présidentielle. "Moi je suis socialiste, pour moi ça a un sens. Socialiste, ça veut dire qu'on est soucieux de résorber les inégalités aussi bien sociales que pour les territoires", assure le député-maire PS de Guéret.

Faire campagne, c'est parcourir le plateau de Millevaches

Mais sur cette terre socialiste, le candidat sortant est face à Jean-Baptiste Moreau, un agriculteur dont le cœur penche à gauche, mais qui a choisi de se présenter sous la bannière présidentielle. Ici, Emmanuel Macron a recueilli 22% des voix au premier tour de la présidentielle en Creuse. Éleveur de vaches limousines, à la tête d'une coopérative, Jean-Baptiste Moreau conseille même le président sur l'agriculture. Mais à 40 ans, il n'a jamais fait de politique. "Je pense que c'est une force car ça amène une autre vision et une autre façon de faire avancer les choses dans le pays aujourd'hui", assure le candidat LREM aux législatives. La Creuse, c'est 120 000 habitants et une population vieillissante. Faire campagne, c'est parcourir le plateau de Millevaches. Les électeurs sont sensibles au thème de l'abandon des campagnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
legislatives
legislatives (France 3)