Cet article date de plus de quatre ans.

Législatives : ces députés qui renoncent à se représenter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Législatives : ces députés qui renoncent à se représenter
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Comme de nombreux autres députés, Claude Bartolone, 65 ans, a annoncé qu'il ne se présenterait pas aux élections législatives de juin prochain.

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a annoncé hier, mercredi 22 février, qu'il ne serait pas candidat aux prochaines législatives. Le dernier d'une longue liste. Pour beaucoup, hier, ils ont assisté à leur dernière séance à l'Assemblée. Pour son dernier jour, Arlette Grosskost fait visiter l'hémicycle à un couple d'Alsaciens de sa circonscription. À 63 ans, elle termine son troisième mandat, et ce sera son dernier. Malgré l'émotion, elle ne regrette pas sa décision. "Je crois qu'il faut savoir tourner la page pour rester soi-même. Le vrai problème, c'est mes collègues qui demeurent. Quelque part, à la fin, ils ont un peu perdu la notion de la réalité", confie la députée à France 2.

De beaux souvenirs

Pour ce dernier jour, tout est permis, même d'emmener ses invités à la tribune. À droite, comme à gauche, l'émotion est la même pour les sortants. Le souvenir des combats communs l'emporte aujourd'hui. Élue de la Drôme, Nathalie Nieson n'a que 48 ans, mais elle a décidé très tôt que ce serait le seul. Elle raconte dans un livre l'âpreté de la vie de député. Député depuis 15 ans, Philippe Martin a décidé de rester président du département du Gers. L'un de ses meilleurs souvenirs : l'adoption du mariage pour tous. Lui aussi quitte aujourd'hui l'Assemblée avec beaucoup de fierté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.