Cet article date de plus de deux ans.

Infographies Résultats des législatives 2022 : cadres, retraités, ouvriers... Découvrez les catégories socioprofessionnelles les plus représentées parmi les députés élus

La nouvelle Assemblée nationale, à l'issue du second tour des législatives, est très majoritairement composée de cadres et de professions intellectuelles supérieures.

Article rédigé par Noé Bauduin
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les députés en séance à l'Assemblée nationale, le 23 mars 2022 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Rachel Keke : une ex-femme de chambre élue députée dans le Val-de-Marne sous les couleurs de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale. Sébastien Delogu : un ancien chauffeur de taxi désormais député Nupes des Bouches-du-Rhône. Antoine Villedieu : d'abord boxeur professionnel puis fonctionnaire de police, élu sous la bannière du Rassemblement national en Haute-Saône. Joris Hebrard : kinésithérapeute et pour les cinq années à venir député RN du Vaucluse. A l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 19 juin, des députés aux profils atypiques vont faire leur entrée à l'Assemblée nationale. Mais sont-ils représentatifs d'une évolution sociologique de l'hémicyle ? Franceinfo a mené l'enquête.

>> Réactions, tractations… Suivez en direct la journée politique au lendemain du second tour des élections législatives

L'Assemblée nationale nouvellement élue reste majoritairement dominée par les catégories socioprofessionnelles supérieures. Les "cadres et professions intellectuelles supérieures" représentent moins de 10% de population française, mais près de 60% des députés élus. Les artisans, commerçants et chefs d'entreprise ainsi que les agriculteurs sont eux aussi surreprésentés, puisqu'ils sont en proportion deux fois plus nombreux parmi les députés que dans la population française.

 

A l'inverse, toutes les autres catégories socioprofessionnelles (CSP) sont sous-représentées au Palais-Bourbon. C'est notamment le cas des ouvriers, qui ne sont que cinq à avoir été élus sur un total de 577 députés, soit moins de 1% de l'Assemblée. A titre de comparaison, ils sont plus de 12% dans la société française.

Ce déséquilibre se constate dès le stade de la candidature. On ne comptait que 3,4% d'ouvriers parmi les candidats à la députation. L'élection a renforcé leur sous-représentation. Un phénomène similaire s'observe chez les employés, qui sont 16% dans la population française, moins de 9% parmi les candidats et seulement 4,5% au sein des députés élus.

Le groupe RN un peu plus diversifié

Les cadres et professions intellectuelles supérieures sont nettement majoritaires au sein de tous les groupes politiques : ils comptent pour 49% des élus RN et 63% des députés Nupes. Le RN se distingue cependant des autres partis par une proportion un peu plus importante d'ouvriers, d'employés et de professions intermédiaires. Ces trois catégories cumulées représentent presque un quart des députés RN, contre seulement 15% parmi les élus Nupes, 8% du groupe LR-UDI et 7% des députés Ensemble !.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.