Replay Législatives 2024 : revivez l'émission "L'Evénement" sur France 2

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Cinq invités, issus des principales forces politiques françaises, se sont succédé sur le plateau, jeudi soir. Il s'agit de Jordan Bardella (RN), Gabriel Attal (Ensemble), David Lisnard (LR), Raphaël Glucksmann (Place Publique) et Clémence Guetté (LFI).
Législatives 2024 : "L'Evénement" Cinq invités, issus des principales forces politiques françaises, se sont succédé sur le plateau, jeudi soir. Il s'agit de Jordan Bardella (RN), Gabriel Attal (Ensemble), David Lisnard (LR), Raphaël Glucksmann (Place Publique) et Clémence Guetté (LFI). (FRANCE 2)
Cinq invités, issus des principales forces politiques françaises, se sont succédé sur le plateau, jeudi soir. Il s'agit de Jordan Bardella (RN), Gabriel Attal (Ensemble), David Lisnard (LR), Raphaël Glucksmann (Place Publique) et Clémence Guetté (LFI).

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

C'est presque l'heure du choix. A trois jours du second tour des élections législatives, Caroline Roux a reçu, jeudi 4 juillet, plusieurs responsables politiques dans l'émission "L'Evénement" sur France 2. Jordan Bardella, président du Rassemblement national, Raphaël Glucksmann, député européen et leader de Place publique, Gabriel Attal, Premier ministre, David Lisnard, maire Les Républicains de Cannes, et Clémence Guetté, députée La France insoumise du Val-de-Marne, ont répondu aux questions de la journaliste

 Le RN n'aurait pas la majorité absolue, selon un sondage. Le parti d'extrême droite et ses alliés obtiendraient entre 210 et 240 sièges à l'issue du second tour des législatives, loin des 289 nécessaires pour une majorité absolue, selon un sondage Ifop pour TF1, paru jeudi. Le Nouveau Front populaire passerait devant, avec 170 à 200 députés. Le camp présidentiel pourrait envoyer entre 95 et 125 députés.

La préfecture de police de Paris interdit une manifestation "antifasciste" prévue dimanche. L'appel à manifester a été lancé par un collectif sur les réseaux sociaux. Action antifasciste Paris-Banlieue a donné "rendez-vous dimanche 20 heures devant l'Assemblée nationale". La préfecture de police de Paris justifie son interdiction parce qu'elle estime "que la manifestation projetée est de nature à troubler l'ordre public".

 Emmanuel Macron pourrait endosser "l'alliance de toutes les droites", selon Jean-Luc Mélenchon. Cette alliance, qui serait composée de "macronistes, des LR et le RN", serait "possible parce qu'ils ont déjà beaucoup voté ensemble à l'Assemblée nationale", a ajouté le leader insoumis interrogé sur TF1.

Le député insoumis Sébastien Delogu porte plainte contre Marine Le Pen. Le représentant des Bouches-du-Rhône, réélu au premier tour, reproche à la leader du Rassemblement national ses propos tenus mercredi soir sur TF1. Elle a dénoncé un "clip d'un antisémitisme crasse comme on en a jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale", publié sur le compte TikTok du député LFI.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Avant de mettre ce live sur pause quelques heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce jeudi 4 juillet :
    • #LEGISLATIVES Jordan Bardella, Raphaël Glucksmann, Gabriel Attal, Clémence Guetté et David Lisnard se sont succédé, jeudi soir, sur le plateau de l'émission "L'Evénement" sur France 2. Ce vendredi est le dernier jour officiel de campagne, avant le second tour dimanche.
    • #LEGISLATIVES La préfecture de police de Paris interdit une manifestation "antifasciste" prévue dimanche devant l'Assemblée nationale. Elle juge notamment que les membres de l'Action antifasciste Paris-Banlieue sont "coutumiers d'actions violentes".
    • #ROYAUME_UNI Selon un premier sondage sortie des urnes, les travaillistes ont remporté une victoire historique aux législatives. Le parti réunirait 410 sièges sur les 650 de la Chambre des communes. Son leader, Keir Starmer, devrait remplacer le conservateur Rishi Sunak au poste de Premier ministre.
    • #MUSENGA L'opératrice du Samu qui s'était moquée au téléphone des appels à l'aide de Naomi Musenga fin 2017 a été reconnue coupable de "non-assistance à personne en danger". Elle a été condamnée à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Strasbourg.
    #TOUR_DE_FRANCE Dans un final très disputé, le Néerlandais Dylan Groenewegen s'est offert la sixième étape du Tour de France au sprint à Dijon. Tadej Pogacar reste en jaune.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #VRAIOUFAUX Invitée de l'émission "L’Evénement" ce soir, Clémence Guetté a été questionnée sur le système d’imposition que souhaite réformer le Nouveau Front populaire (NFP), en introduisant 14 tranches progressives, au lieu de cinq actuellement. Elle a ainsi assuré que "neuf Français sur dix" sont concernés par cette réforme fiscale, car elle vise les salariés "en dessous de 4  000 euros net mensuel individuel". Ce ratio est juste, selon les chiffres de l'Insee de 2021. Hors fonction publique, 90% des salariés gagnaient moins de 4 010 euros précisément, en équivalent temps plein, plus précisément. Si la réforme voulue par le NFP s’applique, il pourra donc concerner neuf Français sur 10. #LEGISLATIVES
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Au lendemain de la publication d'une liste d'avocats "à éliminer" sur un site d'extrême droite, 68 d'entre eux ont décidé de déposer plainte auprès du parquet de Paris, a appris franceinfo ce soir. Les plaintes concernent des "menaces de mort envers un avocat", du "cyberharcèlement" et de la "provocation à la commission d'une infraction pénale".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'appel à manifester a été lancé par un collectif sur les réseaux sociaux. Action antifasciste Paris-Banlieue a donné "rendez-vous dimanche 20 heures devant l'Assemblée nationale" à Paris. "Quelle que soit l’issue, aujourd’hui plus que jamais faisons bloc par tous les moyens face à l’extrême droite et ses alliés", expliquent les organisateurs avant de conclure : "sans la rue, pas de Front populaire".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES D'après l'Agence Radio France, la préfecture justifie cet arrêté car "la manifestation projetée est de nature à troubler l'ordre public". L'organisation Action antifasciste Paris-Banlieue n'a fait aucune déclaration préalable de trois jours francs avant la date prévue, pour annoncer sa manifestation.
  • Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES La préfecture de police de Paris interdit une manifestation "antifasciste" prévue dimanche, au moment de la clôture du vote du second tour des élections législatives, devant l'Assemblée nationale.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Geoffroy Didier, candidat LR dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, rapporte qu'une militante du parti a été "violemment agressée et menacée de mort ce soir" à Neuilly-sur-Seine, alors qu’elle distribuait des tracts en soutien à sa candidature. "L’auteur des faits a été interpellé. Il est actuellement en garde à vue. Ce désordre ambiant est insupportable", écrit le secrétaire délégué du parti.
  • Avatar
    Fabien Jannic-Cherbonnel
    franceinfo Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'interview de Clémence Guetté est terminée, l'émission "L'Evénement" également. Merci de nous avoir suivis dans ce live. Qu'avez-vous pensé des différentes interventions ? Vous aident-elles à faire votre choix dimanche soir ?
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES "C'est très difficile de faire de la politique fiction. Moi, je me bats pour qu'on ait une majorité pour faire ce qu'on a dit", répond-elle au sujet de cette hypothétique coalition. "Moi, ce que je veux, c'est une majorité, un gouvernement de gauche du Nouveau Front populaire", redit-elle.
  • Avatar
    Clémence Guetté
    député LFI du Val-de-Marne Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES "Nous ne participerons pas à quelque chose de baroque, de bricolé comme ça, où les Français ne comprendraient plus rien. Nous nous affrontons au projet de la macronie."