Législatives 2022 : "L'union de la gauche" sera "la principale force d'opposition", prédit Eric Zemmour

Le scrutin se déroulera les dimanches 12 et 19 juin.

Le leader de Reconquête! Eric Zemmour en déplacement dans le Var le 27 mai 2022.
Le leader de Reconquête! Eric Zemmour en déplacement dans le Var le 27 mai 2022. (NICOLAS TUCAT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le programme était intense samedi 28 mai. La campagne des élections législatives a battu son plein. Candidate à un nouveau mandat de députée, Marine Le Pen était en déplacement à Saint-Venant, dans le Pas-de-Calais. La Première ministre Elisabeth Borne, s'est, de son côté, rendue dans la journée à Aunay-sur-Odon, dans le Calvados, tandis qu'Eric Zemmour a tenu un meeting à Cheval-Blanc, près de Cavaillon (Vaucluse), pour soutenir son protégé Stanislas Rigault.

Ce direct est maintenant terminé.

 "L'union de la gauche, principale force d'opposition". "L'union de la gauche autour de Jean-Luc Mélenchon et de l'islamo-gauchisme va dépasser allègrement les 100 députés et sera évidemment la principale force d'opposition au macronisme", a pronostiqué Eric Zemmour, en regrettant que son mouvement Reconquête! soit désormais "l'adversaire privilégié" du RN. 

Le Maire plaide pour trois mandats de député maximum. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, en déplacement vendredi après-midi dans la Loire pour soutenir de jeunes candidats de la majorité présidentielle aux élections législatives, a plaidé pour une limitation à trois du nombre de mandats législatifs.

Borne liste ses priorités. Le pouvoir d'achat, la santé et le climat sont les trois "urgences" auxquelles le gouvernement doit s'atteler, a affirmé vendredi Elisabeth Borne après avoir fixé "trois mots d'ordre" à ses ministres réunis à Matignon : "rapidité, efficacité et résultats".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #POLITIQUE

18h23 : Dans les Yvelines, cinq candidats de droite rêvent de battre Yaël Braun-Pivet, la ministre des Outre-mer. L'élue LREM va tenter de briguer un nouveau mandat dans la cinquième circonscription de ce département de la banlieue parisienne. Ses concurrents RN, LR et Reconquête concentrent leurs attaques sur sa nomination au gouvernement. "Le fait qu'elle soit devenue ministre ouvre un nouveau sujet de débat avec elle. Certes, on est élu dans une circonscription, mais on est député de la Nation." Reportage.



(XOSE BOUZAS / HANS LUCAS)

16h45 : À Montargis, Nour Durand-Raucher a renfilé le costume de Jean-Michel Blanquer pour soutenir le candidat de la NUPES, Bruno Nottin⬇️

16h45 : Le facétieux Nour Durand Raucher, le sosie de Jean-Michel Blanquer, s'est amusé hier à tracter pour soutenir le candidat de la Nupes dans la circonscription du Loiret où se présente l'ancien ministre de l'Education nationale.

14h49 : Ce long week-end est aussi un week-end de campagne, à deux semaines du premier tour des élections législatives. La Première ministre Elisabeth Borne, qui se présente pour la première fois à un mandat électif, tractait ce matin dans la circonscription du Calvados qu'elle brigue, ici à Aunay-sur-Odon. La leader du RN, Marine Le Pen, elle, était dans le Pas-de-Calais, dans sa circonscription mais aussi celle briguée par Caroline Parmentier, qui dirigeait la communication de sa campagne présidentielle.



(JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)



(FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

14h32 : Bonjour @Jacky35. En début d'année, nous avions consacré un article à cette question du vote à distance. Toutes les initiatives pour le mettre en place pour le territoire français ont pour l'instant échoué. Le gouvernement s'y est opposé en début d'année, principalement pour des questions de sécurité. Mais il est désormais utilisé depuis 2012 pour le vote des Français vivant à l'étranger aux élections consulaires et aux législatives. Pour eux, le vote en ligne présente un avantage plus évident, car certains vivent très loin du bureau de vote le plus proche, les circonscriptions couvrant parfois des dizaines de pays.

14h32 : Une petite question toute bête :pourquoi les Français de l'étranger peuvent-ils voter par internet et pas les métropolitains (sans oublier les ultra-marins)?

14h32 : Le ministère des Affaires étrangères n'a pas réagi publiquement aux soucis de vote en ligne rencontrés par des utilisateurs d'adresses mail Yahoo, mais plusieurs électeurs des circonscriptions des Français de l'étranger disent avoir reçu un mail du quai d'Orsay, qui affirme que le problème "est en cours d'analyse". Merci à @FredMontreal qui l'a signalé dans les commentaires.

14h32 : Gros bug dans le vote par internet des Français de l'étranger qui ont une adresse électronique Yahoo et sont dans l'impossibilité de valider leur vote. L'assistance du Ministère nous dit gentiment d'aller voter à l'urne. Comment faire quand on s'est organisé en fonction de cette possibilité qui nous était garantie, si on vit à des centaines de km du bureau de vote ? A quoi ont servi les tests des mois passés si ce bug n'a pas été détecté ? On se moque de nous. C'est un déni de démocratie.

14h32 : Depuis hier, les Français de l'étranger peuvent voter aux élections législatives par internet (les bureaux de vote physiques ouvrent le jour du scrutin). Mais de nombreux internautes signalent un problème technique pour les électeurs qui utilisent une adresse mail du fournisseur Yahoo, sur les pages Facebook et Twitter de France Diplomatie et dans nos commentaires. Le quai d'Orsay n'a pas encore réagi publiquement. Le député sortant LREM d'Amérique du Nord Roland Lescure dit espérer une résolution de ce bug avant le 1er juin, date de fermeture du vote en ligne.

14h33 : Damien Abad tarde à prendre véritablement ses fonctions, et son directeur de cabinet vient seulement d'être nommé, raconte notre journaliste Julie Marie-Leconte. Outre les accusations qui le visent, le ministre des Solidarités doit gérer sa campagne pour les élections législatives dans l'Ain. Le Synerpa, syndicat des résidences pour personnes âgées, s'impatientait avant de recevoir un appel de son équipe vendredi : "On a un plan de sortie de crise à mettre en œuvre sur le champ des Ehpad. (...) Quels que soient nos interlocuteurs, nous voulons avancer au plus vite."

14h33 : Le ministre des Solidarités Damien Abad, publiquement accusé de viols par deux femmes, est toujours en poste. "Tant qu’il n’y a pas condamnation, on n’a pas à retirer une responsabilité politique à un homme ou une femme", estime ce matin Maud Brégeon, porte-parole de Renaissance, sur franceinfo. Les ministres concernés par des affaires, quelle que soit leur nature, sont-ils toujours confortés ? Nous avons listé tous les cas depuis l'élection d'Emmanuel Macron, qui ont eu des issues parfois très différentes.

14h33 : En une de la presse, ce matin, Le Figaro raconte que Les Républicains continuent de croire en leurs chances aux législatives malgré le score historiquement bas de Valérie Pécresse. "Nous avons eu un réel problème d'incarnation à la présidentielle", tacle Julien Martinez, candidat du parti dans l'Ain, tandis qu'un député anonyme assure que "les Français n'aiment pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier".