Législatives : chaque année, les partis se partagent 66 millions d'euros

Publié Mis à jour
Législatives : chaque année, les partis se partagent 66 millions d'euros
Capture d'écran / France 2
Article rédigé par
A. Peyrout, R. Moquillon, T. Petit, J. Weyl, T. Breton, F. Cardoen - France 2
France Télévisions

En fonction des scores du premier tour des législatives, les partis touchent de l'argent. Des revenus qui leur permettent d'exister et de faire vivre la démocratie. Comment cela fonctionne ?

Au premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin, le Parti animaliste a fait le plus gros score de son histoire dans ce scrutin : plus de 255 000 voix. Selon la loi, il devrait donc toucher une dotation d'1,64 euro par bulletin, soit un total de 419 000 euros par an pendant cinq ans. C'est six fois plus qu'en 2017, une très bonne nouvelle pour la dirigeante du parti. "Cet argent va nous servir à structurer le parti, à continuer à le développer", déclare Hélène Thouy, cofondatrice et coprésidente du Parti animaliste.

La parité hommes-femmes doit être respectée

Au total, chaque année, les partis se partagent 66 millions d'euros. Ils sont répartis en fonction de leurs scores au premier tour des législatives donc, mais aussi en fonction du nombre de députés élus ; environ 37 000 euros sont versés pour chacun. De quoi, par exemple, bien aider le Rassemblement national, lourdement endetté. Le parti de Marine Le Pen, qui espère une trentaine de parlementaires, percevrait alors près d'1 million d'euros de plus. La dotation peut toutefois être réduite si les partis ne respectent pas la parité hommes-femmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.