Législatives 2024 : "C'est un peu mon petit frère", déclare Emmanuel Macron à un enfant au sujet de Gabriel Attal

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Emmanuel Macron salue une foule d'enfants en marge des commémorations de l'appel du 18-Juin au Mont-Valérien, à Suresnes (Hauts-de-Seine).
"C'est un peu mon petit frère", déclare Emmanuel Macron au sujet de Gabriel Attal en marge des commémorations de l'appel du 18-Juin au Mont Valérien Emmanuel Macron salue une foule d'enfants en marge des commémorations de l'appel du 18-Juin au Mont-Valérien, à Suresnes (Hauts-de-Seine). (FRANCE TELEVISIONS)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Le chef de l'Etat a été interpellé par un enfant sur son potentiel lien de fraternité avec son Premier ministre, en marge des commémorations de l'appel du 18-Juin.

Emmanuel Macron et son Premier ministre, des frères de cœur ? Interrogé mardi 18 juin par un enfant sur un éventuel lien de fraternité avec Gabriel Attal, le président de la République a répondu   "Non, mais ça pourrait être mon petit frère, je le vis un peu comme ça". Et d'ajouter : "C'est mon Premier ministre. C'est quelqu'un qui est avec moi depuis le début. C'est un peu mon petit frère."

Le chef de l'Etat a salué une foule d'enfants en marge des commémorations de l'appel du 18-Juin au Mont-Valérien, à Suresnes (Hauts-de-Seine). Après une traditionnelle cérémonie de ravivage de la flamme au Mont-Valérien, Emmanuel Macron est attendu dans l'après-midi sur l'île de Sein (Finistère), une des cinq villes Compagnon de la Libération. L'occasion de célébrer "ce qui caractérise l'esprit français de résistance face à l'esprit français de défaite", selon l'Élysée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.