Législatives 2022 : ces députés qui ne se représentent pas

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : ces députés qui ne se représentent pas
Article rédigé par
B. Garguy - Chartier, P. Montels, S. Guibout, J-F. Lons, R. Laurentin - franceinfo
France Télévisions

Tandis que le premier tour des élections législatives se déroulera le 12 juin prochain, certains députés de la majorité présidentielle, comme Frédérique Tuffnell et Florence Granjus, ont choisi de jeter l'éponge.

Si pour beaucoup de candidats l’envie est très forte de devenir députés, certains ont fait un choix important puisqu’ils ont décidé de ne pas se présenter à nouveau. Déçus de ne pas avoir pu mener les actions qu’ils souhaitaient entreprendre, quelques députés ont simplement décidé de renoncer. "Les députés ont perdu à un moment leur individualité, donc oui, je l’ai vécu", déclare Frédérique Tuffnell, ancienne députée de la majorité présidentielle. Ses administrés sont divisés sur le fait qu’elle ne se représente pas.

Ils sont 34 à ne pas se représenter

Comme Frédérique Tuffnell, des députés élus de Renaissance, anciennement La République en Marche, ont décidé de ne pas se présenter à nouveau. En tout, ils sont 34 à ne pas se présenter pour un autre mandat à l’Assemblée nationale. Florence Granjus, elle aussi député de la majorité élue en 2017, savait dès le début qu’elle ne souhaitait faire qu'un seul mandat. Son expérience à l’Assemblée ne l’a pas faite changer d’avis. Elle déclare, amère : "Je ne crois pas que lorsqu’on vient de la société civile (…) qu’on peut toujours être d’accord avec tout ce qui est présenté."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.