Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Depuis Barcelone, Manuel Valls attaque "l'Europe de droite" en trois langues

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DANIELLE SPORTIELLO / FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre français participait à un meeting pour la campagne européenne du PS. Il s'est s'exprimé en français, en catalan et en espagnol.

Dans sa ville natale de Barcelone, le Premier ministre, Manuel Valls, s'en est pris à "l'Europe de droite qui a échoué", mercredi 21 mai au soir. Il était au côté du candidat de gauche à la tête de la Commission européenne, Martin Schulz. Signe particulier : il s'est exprimé en catalan, en français et en espagnol, 

Lors d'un meeting de plusieurs milliers de personnes organisé par le Parti socialiste catalan à quatre jours des élections européennes, Manuel Valls, l'enfant du pays, a loué ce retour aux sources tout près du quartier de Horta, où il est né. Sous des applaudissements nourris, il a salué une France où le Premier ministre "s'appelle Manuel" et des ministres "Najat" (Vallaud-Belkacem) et "Kader" (Arif).

Atmosphère surchauffée

Dans un discours où il a jonglé avec les trois langues, passant plusieurs fois de l'une à l'autre, parfois dans la même phrase, Manuel Valls a délaissé ses attaques contre l'extrême droite, un des axes principaux de sa campagne en France. Il a préféré s'en prendre essentiellement à l'"Europe de droite".

"Si vous voulez voir une politique de gauche, regardez ce que nous faisons en France. Si vous voulez voir une politique de droite, regardez ce que fait la Commission européenne", a lancé le Premier ministre français dans une atmosphère plus surchauffée que lors de récents meetings en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.