Toulouse : des électeurs privés de vote pour les européennes

Dimanche 26 mai, le nouveau grand fichier des listes électorales a connu des problèmes informatiques. Plusieurs citoyens ont été privés de vote, notamment à Toulouse (Haute-Garonne).

FRANCE 3

Ils ont été privés de leur droit civique. Dimanche 26 mai, plusieurs centaines d'électeurs inscrits à Toulouse (Haute-Garonne) et dans les communes voisines n'ont pas pu voter aux élections européennes. Ils ont constaté qu'ils avaient été radiés des listes électorales, un bug qui a provoqué la colère de la mairie. "Compte tenu des outils dont on dispose, les problèmes que nous avons constatés ne sont pas acceptables", estime un des membres de la municipalité.

La mairie a saisi le ministère de l'Intérieur

En cause selon cette dernière : la mise en place du répertoire électoral national unique, géré par l'Insee. Faux répond l'institut, qui réfute toute responsabilité de sa part. "Le système fonctionne tout à fait correctement (...) à chaque élection, des électeurs se présentent au bureau de vote et on leur dit qu'ils sont radiés des listes", constate une responsable de l'Insee. La mairie de Toulouse a décidé de saisir le ministère de l'Intérieur afin que ce problème soit réglé d'ici les prochaines échéances électorales. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une électrice vote pour les élections européennes dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019.
Une électrice vote pour les élections européennes dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)