Que fait l'Europe pour la démocratie ?

À deux semaines des élections européennes, Franceinfo s'est penché sur un thème important aujourd'hui dans l'UE : la démocratie.

Franceinfo

Les élections du 26 mai vont certainement se révéler cruciales pour l'avenir de l'Union européenne. Mais en Europe, la démocratie est menacée dans certains pays, comme la Pologne et la Hongrie. Si ces deux pays sont qualifiés de "démocrature", est-ce un terme adéquat ? "Je trouve ce terme gênant à double titre. D'abord il ne me semble pas que la Pologne et la Hongrie soient des dictatures aujourd'hui à proprement parler. Et puis par ailleurs, il est vrai que la démocratie repose sur le suffrage des citoyens et ces régimes reposent sur le pouvoir de l'élection des citoyens", affirme Thierry Chopin de l'institut Jacques-Delors.

Fortes inquiétudes

Mais il y a tout de même des signes inquiétants. "Il y a des évolutions politiques et institutionnelles qui sont choquantes. Dans un pays comme la Hongrie, on peut dire que Viktor Orban cherche depuis plusieurs années maintenant à imposer une sorte d'hégémonie politique et institutionnelle. Cela se traduit par une atteinte portée à l'indépendance de la justice, le contrôle des médias, la réduction des libertés universitaires…", précise Thierry Chopin.

Et d'ajouter : "C'est très inquiétant dans la mesure où l'ensemble de ces éléments sont constitutifs de ce qu'est la démocratie libérale et l'état de droit (…) Tout ce qui se passe depuis plusieurs années en Hongrie est une menace très claire portée à ce qu'est la démocratie libérale en Europe aujourd'hui."

Est-ce que Bruxelles peut réagir ? "Il y a la possibilité pour l'UE de mettre en place un dispositif juridique et institutionnel qui prévoit la suspension des droits de vote", avance Thierry Chopin.

Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)