Pologne : Robert Biedron, homosexuel, lance un parti pour les européennes

Alors que la vie publique est hautement polarisée en Pologne, le politicien Robert Biedron, homosexuel assumé, lance un nouveau parti intitulé "Printemps".

FRANCEINFO

À 42 ans, Robert Biedron lance un nouveau parti de centre gauche en Pologne, baptisé Printemps, en vue des élections européennes puis des législatives à l'automne. C'est un véritable ovni. Il est le premier homme politique polonais ouvertement homosexuel. Dans ce pays catholique à 90%, il n'hésite pas à s'attaquer à la religion. "Pour que nous soyons tous égaux, nous allons supprimer les cours de religion à l'école", déclare-t-il. Il veut la séparation de l'Église et de l'État et la libéralisation de l'avortement. Alors que 90% de l'électricité en Pologne est produite grâce au charbon, il propose de stopper la production d'ici à 2035.

Combattre les discours de haine

Robert Biedron dit aussi vouloir réduire les divisions. La Pologne est encore sous le choc après l'assassinat à la mi-janvier du maire progressiste de Gdansk par un repris de justice. Pour beaucoup, ce meurtre est le résultat du discours de haine dans la vie publique depuis trois ans. Selon un sondage, le parti de Robert Biedron est soutenu par 6,4% des Polonais.

Le Polonais Robert Biedron
Le Polonais Robert Biedron (FRANCEINFO)