Européennes : une victoire du Rassemblement national "serait un échec pour le pays", estime un député LREM

Pieyre-Alexandre Anglade a réagi sur franceinfo au sondage Ipsos pour Radio France et France Télévision qui donne RN et LREM au coude-à-coude. 

Le député Pieyre-Alexandre Anglade en février 2018. 
Le député Pieyre-Alexandre Anglade en février 2018.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Une victoire du Rassemblement national aux élections européennes "ne serait pas un échec pour La République en marche. Ce serait un échec pour le pays", a réagi dimanche 5 mai sur franceinfo Pieyre-Alexandre Anglade, député LREM, après la publication d'un sondage Ipsos pour Radio France et France Télévision donnant le Rassemblement National et La République en marche en tête du scrutin.

"Deux visions de l'Europe s'opposent" 

"Ça démontre que l'issue du scrutin est encore incertaine et qu'à trois semaines de l'élection les Françaises et les Français n'ont pas encore leur avis tranché donc il faut mener campagne résolument parce que deux visions de l'Europe s'opposent radicalement en tête de cette élection, a poursuivi le député. Selon lui, le RN a pour seul objet de défaire l'Europe", alors qu'il estime que la liste LREM "porte une vision positive, progressiste du projet européen avec la volonté de la refonder en profondeur". 

"Ce que défend ou prétend promouvoir Marine Le Pen sur la protection des frontières, la lutte contre le terrorisme, sur une Europe plus sociale, pendant cinq années, elle s'y est systématiquement opposée, dénonce le vice-président de la commission des affaires européennes. Je ne me place pas d'un point de vue strictement partisan, je pense que c'est dans l'intérêt du pays qu'on soit capable de porter un véritable projet de refondation, a conclu Pieyre-Alexandre Anglade.