Cet article date de plus de quatre ans.

Elections européennes : Ségolène Royal estime qu'il serait "absurde" qu'elle prenne la tête de la liste PS

"Je ne suis pas là pour venir à la rescousse des appareils politiques et je l'ai dit très gentiment aux responsables socialistes qui m'ont sollicitée", a-t-elle assuré dimanche sur RTL.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ségolène Royal, alors ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, à l'Elysée, le 12 avril 2017. (GABRIEL BOUYS / AFP)

C'est une fin de non-recevoir. L'ancienne candidate à la présidentielle de 2007 Ségolène Royal a de nouveau exclu dimanche 4 novembre d'être tête de liste socialiste aux élections européennes de mai 2019. "Je ne serai pas tête de liste socialiste. C'est absurde, personne ne l'attend de moi", a déclaré celle qui fut aussi ministre de l'Environnement, dans l'émission "Le Grand Jury" sur RTL.

"Je suis une femme de gauche, mais je ne suis plus membre volontairement du PS. Je ne suis pas là pour venir à la rescousse des appareils politiques et je l'ai dit très gentiment aux responsables socialistes qui m'ont sollicitée."  Fin octobre, l'ancienne candidate à la présidentielle avait pourtant annoncé sur France Inter qu'elle dirait "au mois de janvier" si elle prendrait la tête d'une liste qui rassemblerait socialistes et écologistes aux élections européennes. Deux semaines avant, elle avait au contraire écarté sur LCI un retour aux "combats électoraux"

"Je n'ai pas écrit ce livre pour servir une ambition"

Cette nouvelle annonce intervient alors qu'elle signe son retour sur la scène médiatique, avec la sortie de son livre Ce que je peux enfin vous dire (éditions Fayard), mercredi. "Je ne veux absolument pas rentrer dans des logiques électorales aujourd'hui, je ne veux pas non plus que l'on se dise que j'ai écrit un livre pour servir une ambition électorale", a affirmé Ségolène Royal, en revendiquant une "liberté de ton"

Un sondage Ifop diffusé dimanche crédite la liste PS de 7,5% d'intentions de vote pour ce scrutin en cas de conduite par Ségolène Royal – au lieu de 6% sans elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Européennes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.