Européennes : un smic européen pour harmoniser le coût du travail ?

Parmi les sujets qui font débat à quelques jours des élections européennes figure l'idée d'un smic européen, qui selon ses partisans permettrait d'harmoniser le coût du travail. Les explications du journaliste Guillaume Daret sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

L'idée d'un smic européen permettrait-elle d'harmoniser le coût du travail, comme l'affirment ses partisans ? "Aujourd'hui, 22 des 28 pays membres de l'Union européenne ont un salaire minimum national. Le Luxembourg a le salaire minimum le plus élevé : 2 071 € brut. Le plus faible se trouve en Bulgarie : 286 €. En France, il est de 1 521 € brut. Ces disparités sautent aux yeux, mais le niveau et le coût de la vie de sont pas les mêmes partout en Europe", indique le journaliste Guillaume Daret sur le plateau du 20 Heures.  

LREM et la gauche y sont favorables, pas le RN et LR

L'idée serait d'harmoniser tout cela pour éviter les concurrences, le coût du travail, et puis de donner une valeur sociale à cette Europe. Qui propose quoi ? "La République en marche, par exemple, propose l'idée d'un smic européen à hauteur de 50% du salaire médian de chaque pays. Les partis de gauche sont aussi favorables à un smic européen. EELV souhaiterait même que ce soit 60% ; 65% pour le PS et Place publique ; 75% pour La France insoumise", explique-t-il.

"Mais certaines forces politiques sont totalement contre ce smic européen, comme le Rassemblement national. Pour Marine Le Pen, c'est à chaque pays de décider ce qu'il veut faire. Les Républicains de Laurent Wauquiez y sont également opposés, jugeant cette proposition 'économiquement absurde'", conclut Guillaume Daret.

Le JT
Les autres sujets du JT
SMIC : la hausse de salaire annoncée par Emmanuel Macron pourrait être retardée 
SMIC : la hausse de salaire annoncée par Emmanuel Macron pourrait être retardée  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)