Enquête de BuzzFeed : les dérapages racistes des candidats FN

BuzzFeed a décortiqué les messages sur les réseaux sociaux des candidats investis par le Front national en vue des législatives.

Franceinfo

Bernard Sironneau est candidat FN dans la Drôme. Sur sa page Facebook, il a commenté l'image partagée, le "Y'a bon Banania", qui a été remplacée par "Y'a pas bon Taubira". "C'est drôle ! Et non, je ne trouve rien de raciste dans cette simple parodie de pub (…)", a-t-il écrit. Catherine Lesné est candidate FN dans le Lot-et-Garonne et elle a publié ce message sur son compte Facebook : "Le ramadan débute le 26 mai et jusqu'au 24 juin, ont-ils le droit de vote durant cette période ?"

Les dérapages racistes

Gérard Prato est candidat FN dans l'Hérault et il a partagé une photo qu'il a trouvée très drôle sur les réseaux sociaux. Sur l'image on y voit un homme et ce surtexte : "Voici Ahmed, il est Suédois car il est né en Suède". Puis une photo de porc avec ce commentaire : "Voici Piglet, il est né dans une écurie, il est donc un cheval". Marie-Mauricette Martinez est candidate FN en Gironde et elle a partagé cet article sur Facebook : "L'islam encourage la pédophilie même avec des nourrissons…".

Claudie Cheyroux, candidate FN dans les Pyrénées-Atlantiques, a partagé sur son profil Facebook un dessin sur lequel sont énumérées "Les richesses que l'islam nous apporte" : "le viol", "la décapitation", "la pédophilie", "les meurtres religieux", etc. "Cette image résume explicitement (…), des pratiques et des faits malheureusement indiscutables (...)", a-t-elle écrit. In fine, Agnès Marion est candidate FN à Lyon. Sur Twitter, elle a liké le message suivant : "Le ramadan, ce moment de l'année où les dealers ne sont pas disponibles avant 22h".

La permanence du Front national à Avignon (Vaucluse), le 17 mars 2015.
La permanence du Front national à Avignon (Vaucluse), le 17 mars 2015. (MAXPPP)