Élections régionales : campagne tendue dans les Hauts-de-France

Publié
Élections régionales : campagne tendue dans les Hauts-de-France
FRANCE 3
Article rédigé par
J.Nény, A.Paillasse, P.Brame - France 2
France Télévisions

Cinq ministres sont en campagne dans les Hauts-de-France pour les prochaines élections régionales. Pas de quoi impressionner les électeurs, ni les candidats qui appellent à moins de spectacle et plus d'action.

Cinq ministres sont candidats aux élections régionales dans les Hauts-de-France. Sur le marché de Méricourt (Pas-de-Calais), les électeurs n'hésitent pas à discuter du bilan du gouvernement. "Qu'est-ce que vous avez fait pour les retraites", demande ainsi un homme à Éric Dupont-Moretti. "Ça ne sert à rien, estime de son côté un passant, interrogé par France Télévisions. Vaut mieux un qui fait beaucoup que cinq qui ne font rien." 

"Les élections régionales, ce n'est pas un show"

Le candidat du Rassemblement national, Sébastien Chenu, s'amuse de son côté d'être la cible numéro un des ministres en campagne. "S'ils s'y mettent à cinq pour essayer, finalement, de parer à une victoire du Rassemblement national dans notre région, c'est qu'ils considèrent que cette victoire est possible", analyse ce dernier. À gauche comme à droite, les candidats voient surtout dans la présence massive de ministres un mauvais spectacle. "Les élections régionales, ce n'est pas un show", martèle Karima Delli, tête de liste Union de la gauche. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Régionales et Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.