Ces pays où le vote est une obligation

Alors que l'abstention s'annonce particulièrement élevée lors des prochaines élections départementales, les écologistes vont déposer une proposition de loi pour rendre le vote obligatoire. Une mesure qui existe déjà dans de nombreux pays.  

Certains pays sanctionnent l\'abstention aux élections. 
Certains pays sanctionnent l'abstention aux élections.  (CITIZENSIDE/THIERRY THOREL )

Obligation de se rendre dans les urnes sous peine d'amende. C'est ce que souhaitent les écologistes, représentés par François de Rugy, qui vont déposer dans la semaine une proposition de loi visant à sanctionner l'abstention aux élections. Actuellement, en France, le vote est un droit et rien n'oblige les électeurs à aller voter. A une exception près : le vote des grands électeurs aux élections sénatoriales est obligatoire, sous peine d'une amende de 100 euros, rappelle Le Monde

Alors que les taux d'abstention sont particulièrement élevés à chaque élection (56 % aux européennes de mai 2014, 38 % aux municipales de mars 2014, 44 % lors des législatives de 2012 ), la proposition de rendre le vote obligatoire revient régulièrement. Une mesure qui existe déjà dans de nombreux pays

En Europe 

 En Europe, le vote est obligatoire en Belgique, au Luxembourg, en Grèce, au Danemark, au Liechtenstein, à Chypre, dans le Land autrichien du Vorarlberg ainsi que dans le canton suisse de Schaffhouse. Dans ces pays, ne pas voter est passible de sanctions pécuniaires ou administratives. 

Ainsi, en Belgique où les taux de participation aux élections frôlent souvent les 90%, l’abstention est considérée comme une infraction, qui, sans excuse valable, s’accompagne d’une sanction pénale (amende de 30 à 60 euros la première fois et de 60 à 150 euros s'il y a récidive). Mais, l’abstention peut aussi être sanctionnée par des mesures administratives. Si à quatre reprises, sur une période de quinze ans, une personne ne se rend pas dans les urnes, elle risque d'être rayée des listes électorales pour une période de dix ans. Et ne pourra recevoir aucune nomination, promotion ou distinction d’une autorité publique.

Dans le monde

Le vote est également obligatoire au Brésil, en Turquie, au Mexique, en Equateur, au Pérou, au Paraguay, au Panama, en Bolivie, en Argentine, au Costa Rica, au Honduras, en République Dominicaine, en Thaïlande, en Egypte, au Gabon, au Liban, ou encore en Australie. Des pays où les taux de participation avoisinent les 80%. Les sanctions vont de l'amende à la déchéance des droits civiques ou sociaux. 

En Australie, par exemple, l'obligation de voter, instaurée en 1924, permet aujourd'hui au pays d'afficher des taux de participation records. Plus de 93,28 % des électeurs se sont rendus dans les urnes aux législatives de 2013, rapporte ainsi Le Monde. Les réfractaires, eux, doivent justifier de leur absence dans l'isoloir, sous peine de recevoir une amende allant jusqu'à 100 dollars (71 euros).