Départementales: Le Nord n'est plus à gauche

Le Nord était un symbole de la gauche. Ces élections départementales ont marqué la fin du règne d'un parti qui a pratiquement toujours dirigé la région. 

FRANCE 2

Le Nord, bastion historique de la gauche est tombé à droite lors de ces élections départementales. Depuis 1998, le parti dirigeait cette terre sociologiquement à gauche. "Je pense que c'est le résultat de plusieurs incompréhensions, et aussi d'une énorme déception", lâche une femme au micro de France 2. Avec 26 cantons sur 41, la droite obtient la majorité absolue. Ce changement de cap, les militants de l'UMP l'attendaient depuis quinze ans. "C'est un nouveau souffle et un nouveau départ et ensemble, on va y arriver", juge une militante.

Analyse à gauche

La gauche remporte de son côté 15 cantons sur 41. Pour la maire de Lille, la gauche doit faire son autocritique après cette lourde défaite. "Tout cela nécessite une analyse, sur ce vote de protestation, il faut bien le dire par rapport à la politique nationale puisque ce n'est pas par rapport à la politique départementale que les Français se sont exprimés."

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Christophe Cambadelis et Martine Aubry à Lille (Nord), le 23 janvier 2015.
Jean-Christophe Cambadelis et Martine Aubry à Lille (Nord), le 23 janvier 2015. (THIERRY THOREL / AFP)