Régionales en Ile-de-France : la sécurité, un sujet autrefois clivant devenu aujourd'hui transpartisan

La sécurité, compétence pourtant régalienne, a dominé la campagne des élections régionales en Ile-de-France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des policiers lors de la "Marche des libertés" organisée par plusieurs organisations, associations et syndicats à Paris, le 12 juin 2021. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Les candidats n'ont désormais que ce mot à la bouche : "sécurité". Une compétence pourtant régalienne et non régionale. Mais c'est la préoccupation numéro 1 des Franciliens et le thème devenu incontournable dans la campagne des élections régionales en Ile-de-France, dont le premier tour aura lieu ce week-end.

>> Elections régionales 2021 : qui sont les candidats dans votre région ?

Le candidat Rassemblement national en a fait son slogan : "Le choix de la sécurité". En meeting en Seine-et-Marne le week-end dernier, Jordan Bardella s'en prend à Valérie Pécresse, candidate à sa succession à la présidence de la région"Comment Valérie Pécresse peut-elle, à deux semaines des élections, déplorer l'insécurité en Ile-de-France alors qu'elle a supprimé elle-même 12 500 postes de policiers et de gendarmes lorsqu'elle était ministre du Budget de Nicolas Sarkozy ? Alors qu'elle a, avec Nicolas Sarkozy, supprimé la double peine qui nous empêche aujourd'hui d'expulser les délinquants et criminels étrangers ?"

Des attaques contre l'ancienne ministre sarkozyste, qui lui répond en présidente de région, notamment sur l'abstention du RN sur les mesures de sécurité votées en 2016, comme le déploiement de 80 000 caméras dans les transports. "Le Rassemblement national a refusé de voter le bouclier de sécurité, rétorque-t-elle, par média interposé. D'ailleurs, il n'y connaît rien puisqu'il propose de mettre deux agents de sécurité devant les gares."

"Si Jordan Bardella connaissait les sujets de sécurité, il saurait que les patrouilles de la SNCF ne sont jamais à moins de trois."

Valérie Pécresse

à franceinfo

Valérie Pécresse demande un débat national sur la reconnaissance faciale et l'utilisation de drones, mais le sujet ne se limite pas à duel. Il est particulièrement présent aussi dans la campagne de Laurent Saint-Martin, le candidat macroniste. "Plus qu'un thème, c'est une réalité qui est omniprésente, affirme ce dernier. Aujourd'hui, il faut changer de braquet. Je propose pour la première fois la création d'une police régionale des transports, c'est à dire qu'Ile-de-France Mobilités doit avoir ses agents de sécurité et doit assurer la coordination avec l'Etat pour plus d'efficacité."

Une impasse impossible, à droite comme à gauche

La sécurité s’avère une impasse impossible, y compris à gauche : Audrey Pulvar, pour le Parti socialiste, veut des agents formés à la lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports. Et l’Insoumise Clémentine Autain réclame, elle, davantage de personnel dans les lycées. Tout comme l'écologiste Julien Bayou qui plaide pour une nouvelle police de proximité. "Je ne prends pas de leçons de sécurité de la part de la droite, qui a supprimé des fonctionnaires de police et qui a supprimé la police de proximité, dit-il. L'enjeu, c'est d'assumer que la sécurité nécessite des moyens humains. Et nous, écologistes, on réclame du bleu, on veut du bleu !" Un Vert qui réclame du bleu ? En 1974, la gauche n'avait pas le monopole du cœur. En 2021, la droite n'a pas celui de la sécurité. Ce sujet, autrefois clivant, est devenu transpartisan.



Les 11 listes de candidats aux élections régionales en Ile-de-France : LE CHOIX DE LA SÉCURITÉ LISTE SOUTENUE PAR LE RASSEMBLEMENT NATIONAL - Tête de liste : Jordan BARDELLA; Liste AGIR POUR NE PLUS SUBIR de Éric BERLINGEN - Tête de liste : Éric BERLINGEN; L'ÉCOLOGIE ÉVIDEMMENT - Tête de liste : Julien BAYOU; ILE DE FRANCE EN COMMUN - Tête de liste : Audrey PULVAR; Oser L'Écologie - Tête de liste : Victor PAILHAC; Ile-de-France rassemblée avec Valérie Pécresse - Tête de liste : Valérie PÉCRESSE; Île-de-France, Île d'Europe - Tête de liste : Fabiola CONTI; FRANCE DÉMOCRATIE DIRECTE, liste de Lionel BROT - Tête de liste : Lionel BRO; Envie d'Île-de-France - Tête de liste : Laurent SAINT-MARTIN; LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS - Tête de liste : Nathalie ARTHAUD; Pouvoir vivre en Île-de-France - Tête de liste : Clémentine AUTAIN. Source : Ministère de l'Intérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Régionales et Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.