À quoi ressemble une politique locale du FN ?

France 2 s'est rendu à Beaucaire, dans le Gard, commune qui a élu le frontiste Julien Sanchez en 2014.

FRANCE 2

C'est un des chevaux de bataille du FN, et cela a été une priorité pour Julien Sanchez depuis sa prise de fonction à la tête de Beaucaire (Gard) en 2014 : la sécurité. Il y a donc ici six agents de police municipale en plus, avec un budget annuel total de 232 000 euros, un changement qui plaît à son électorat. Le Front national a aussi voulu faire baisser les impôts : la taxe foncière a donc été réduite de 0,9 % par le maire de Beaucaire.

Des économies sur l'emploi public et l'action sociale

Pour financer ces projets, Julien Sanchez a ponctionné certains budgets : 300 000 euros économisés par le non-renouvellement de CDD d'agents locaux,  66 000 euros en diminuant les heures supplémentaires des agents de la ville, et 18 400 euros en moins par an pour les indemnités des élus et du cabinet. Le maire a aussi réduit le budget de l'action sociale : le soutien scolaire d'une centaine d'enfants n'est plus financé par la commune, pour une économie de 53 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nouveau maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez, le 30 mars 2014.
Le nouveau maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez, le 30 mars 2014. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)