Education : le problème des devoirs à la maison

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 30/09/2014Durée : 00h40

On reste dans l'Education avec le dossier de cette édition. C'est l'une des questions que l'on entend le plus souvent le soir: "as-tu fini tes devoirs ?" Pourtant, le travail a la maison est théoriquement interdit au primaire. Les devoirs ont la vie dure sans doute parce que beaucoup d'enseignants mais aussi de parents d'élèves sont demandeurs.

Je vois que tu as un exercice.

Tous les soirs, le même casse-tête pour Juliette et son papa. Les devoirs à la maison sont vécus comme une corvée. Elle est en CM2 et la liste est longue après une journée de classe.

Orthographe, plus exercice dans le cahier jaune. C'est pas drôle s'il n'y a pas de devoirs mais un seul ou deux mais cinq pour le même jour c'est un peu dur.

Je sais que c'est long, mais il faut rester concentrée, ma chérie. Quand elle est en forme et de bonne humeur, elle va liquider ses exercices en 20 ou 30 minutes. Quand elle est plus fatiguée, au bout d'une heure on y est toujours.

Juliette ne sait pas qu'une partie de ce qu'on lui demande, est en fait illégal, comme cet exercice par exemple. En théorie, ces devoirs écrits à la maison ne devraient plus exister. Ils sont interdits depuis une circulaire de 1956, en raison d'un intérêt éducatif Depuis cette circulaire est restée sans effet. Ici en 1958, dans les années dés générations d'écoliérs se sont pliées à cétté tradition des devoirs malgré 6 rappels à la loi. Aujourd'hui encore, 9 enseignants sur 10 ne tiennent pas comptent des textes officiels.

Pour demain, vous avez a classer les mots de vocabulaire qu'on a vu par catégorie grammaticale.

Dans cette école parisienne, cet enseignant de CM2 ne surcharge pas de devoirs écrits mais il en donne.

Pour revoir un travail, copier des mots d'orthographe, reprendre un exercice, cela peut être bénéfique. C'est interdit mais tout le monde le pratique. On est dans le double langage.

La directrice de l'école le reconnaît, donner des devoirs, c'est aussi pour les parents.

Des parents sont en attente. Cela leur permet d'avoir un regard sur ce qui se passe en classe et de cheminer en même temps que leur.

Cette mère de famille en a fait sa priorité pour ses enfants.

Paul, 5 ans, est en CP et il a déjà des devoirs. En quelques minutes c'est fait mais sa mère le fait travailler encore plus.

Tu vas lire. Ça fait "ma".

Pour elle, les devoirs sont indispensables.

C'est primordial pour le CP, et pour le CM1 et CM2. ça devient indispensable en 6e, si vous l'avez pas fait avant c'est l'horreur. Ses frères, en 6e, passent une heure et quart sur leurs devoirs, et au collège c'est légal.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==