Cet article date de plus de six ans.

Prélèvement de l'impôt à la source : la France à la traîne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Prélèvement de l'impôt à la source : la France à la traîne
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement envisage de mettre en place cette mesure fiscale déjà appliquée dans de nombreux pays européens.

Selon un sondage, 60% des Français seraient favorables à un impôt prélevé à la source, une mesure déjà mise en place dans de nombreux pays européens. Le gouvernement étudie la question. Premier avantage : cela serait beaucoup plus facile pour les contribuables. Tout se passerait sur la fiche de paie avec une nouvelle ligne : impôt sur le revenu. Le prélèvement à la source serait ainsi immédiat. Si les impôts baissent ou augmentent, on le constate tout de suite et non plus tard comme c'est le cas actuellement. Ce serait également un avantage économique, car il faudrait moins d'agents pour contrôler les déclarations.

Problème de confidentialité

Mais ce système a aussi ses opposants. Ils jugent que le prélèvement à la source serait bien plus complexe. Actuellement, il y a une déclaration par famille dans laquelle on déclare son statut marital, ses enfants, ses éventuelles propriétés foncières et les réductions dont on peut bénéficier. Avec le nouveau système, chacun serait considéré individuellement, un casse-tête pour refaire tous les calculs. En plus, toutes ces informations devraient être remises aux employeurs et ainsi apparaître sur la fiche de paie, causant un souci de confidentialité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre argent

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.