Cet article date de plus d'un an.

Néobanques : quels sont les véritables risques ?

Publié
Néobanques : quels sont les véritables risques ?
Article rédigé par
PL. Monnier, A.Guin, K.Toufik, S.Agriabo, S.Simoes, A.Bouville. C de Chassey - France 2
France Télévisions

La confiance est essentielle entre les banques et les clients. Elle est pourtant mise à mal lorsque des néobanques font faillite et qu'elles sont dans l'incapacité de rembourser leurs clients. Quels sont les pièges à éviter concernant ces structures ?

À Paris, une cinquantaine de clients se battent pour récupérer leur argent, qu'ils avaient confié à une néo-banque qui a récemment fait faillite. L'entreprise lilloise diffusait encore une vidéo de publicité au mois de juin, juste avant de fermer. "Je suis dans un état d'esprit d'énervement, de déception et d'incompréhension par rapport à ce qu'il s'est passé, et j'espère pouvoir trouver des réponses", témoigne Olivier Jarry, un ancien client de Swoom qui a placé et perdu plus de 10 000 euros dans la néobanque.

Des opérations proposées illégalement

La néobanque proposait des livrets d'épargne avec un rendement annuel attrayant de 3%. Seulement, le gendarme des banques affirme que la proposition de cette option leur était interdite n'avaient pas le droit de proposer cette option. "Swoon a exercé de façon illégale. Elle n'avait pas les agréments nécessaires pour commercialiser un compte épargne", a déclaré l'ACPR, l'Autorité du contrôle prudentiel et de résolution.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.