Lourde amende pour un cartel dix laitiers français

L'autorité de la concurrence a sanctionné une entente entre industriels du yaourt en lui infligeant 192,7 millions d'euros.

FRANCE 3

D'après l'autorité de la concurrence, le prix de certains produits laitiers aurait été artificiellement gonflé. Onze fabricants, parmi les plus grands du secteur, écopent aujourd'hui d'une amende de 192,7 millions d'euros. "Les grandes surfaces ne fabriquent pas elles-mêmes ces types de yaourts, elles les achètent à des industriels, ceux qui ont été mis en cause. Les industriels se sont entendus sur les prix et sur ceux qui allaient gagner les appels d'offres par des ententes secrètes", a expliqué le président de l'autorité de la concurrence.

Un roman d'espionnage

Cette entente, qui s'est étendue sur une période de six ans, a tout du roman d'espionnage. Les industriels se donnaient des rendez-vous secrets dans des cafés, en changeant régulièrement d'adresse pour plus de discrétion. Certains participants auraient même utilisé des téléphones dédiés pour échapper à de possibles écoutes. En 2011, un des participants au cartel l'a finalement dénoncé. Cela a mis fin à l'entente, mais ne rassure pas le consommateur. "C'est toujours nous qui payons l'addition", regrette une femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Onze fabricants de produits laitiers frais ont été condamnés à des amendes pour une entente sur les prix et les appels d\'offres, jeudi 12 mars 2015.
Onze fabricants de produits laitiers frais ont été condamnés à des amendes pour une entente sur les prix et les appels d'offres, jeudi 12 mars 2015. (BSIP / AFP)