Retraite : favoriser une nouvelle épargne

Le gouvernement souhaite favoriser l'épargne retraite des Français. Ce jeudi 3 mai, Bruno Le Maire a annoncé des mesures qui pourraient inciter à placer son argent vers les dispositifs dédiés à la retraite, quitte à faire de l'ombre au livret A et à l'assurance vie.

France 2

Les Français sont des champions de l'épargne, notamment via le livret A ou l'assurance vie. Les épargnants n'aiment pas trop prendre de risques. Le ministre de l'Économie voudrait orienter cet argent vers le financement des entreprises en encourageant l'épargne retraite. Cette dernière représente aujourd'hui 200 milliards d'euros. L'objectif est de la porter à 300 milliards d'euros d'ici à 2022. "Nos entreprises ont besoin, pour se financer, d'une épargne longue, qui est disponible non pas sur deux ou trois ans, mais sur 10, 15, 20 ou 30 ans. Ça permettra de financer cette économie réelle", argumente Bruno Le Maire.

Un fonctionnement simplifié

Avec la réforme, si vous mettez votre argent sur un compte épargne retraite, vous pourrez le déduire de vos revenus imposables et donc payer moins d'impôts. Un salarié qui a un compte dans une entreprise pourra le transférer s'il change d'employeur. En cas de décès, le veuf ou la veuve aura accès à cette épargne. La réversion sera systématique. Une fois à la retraite, l'épargnant pourra plus facilement choisir de débloquer cette somme en une ou plusieurs fois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances.
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)