Livret A : les Français perdent de l’argent

Huit Français sur dix possèdent un Livret A, mais son taux reste bloqué à 0,75 %, bien inférieur à l’inflation.

Faire des économies coûte cher aux épargnants du Livret A. Historiquement aligné sur l’inflation, il en est désormais très éloigné depuis plusieurs années. Si cette dernière est estimée à 1,8 % ou 1,9 %, le livret A reste à 0,75 %. Cela dégrade la valeur de l’épargne. "Avec ce qu’on a mis en banque l’an dernier sur le livret A, on peut se payer moins de choses un an après. C’est ce qui décrit cette dégradation de pouvoir d’achat qui est assez historique", décrit François Carlier, délégué général CLCV.

Perte sèche

À titre d’exemple, avec 1500 euros placés, on gagne 11,25 € avec ce rendement à 0,75 %. S’il était à 1,8 % (taux de l’inflation), il serait de 27 euros. Il y a donc une perte sèche de 15,75 €. Dur à avaler pour les Français : "Ce n’est pas un investissement rentable", "Il ne rapporte rien", "On se moque un peu des gens", tancent des personnes interrogées.
Au ministère de Finances, on veut juste rappeler que ce placement est intéressant. "Aujourd’hui, sur les placements disponibles, vous en avez très peu qui permettent d’avoir un taux équivalent avec très peu de risque, et avoir cet argent de manière totalement disponible", répond Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État du ministre de l’Économie et des Finances. Il est gelé jusqu’en 2020, avant un nouveau calcul qui prévoit un taux minimum de 0,5 %, mais pas d’alignement sur l’inflation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration du livret A, dont le taux actuel de 0,75% est un plus bas historique.
Photo d'illustration du livret A, dont le taux actuel de 0,75% est un plus bas historique. (GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE / AFP)