La privatisation de la Française des Jeux attire les petits actionnaires

Les Français pourraient se laisser tenter par l'idée d'investir dans la Française des Jeux, bientôt privatisée. Un enjeu important pour le gouvernement.

FRANCEINFO

Plutôt que d'acheter un ticket de loto, les Français vont avoir l'occasion d'investir directement dans la Française des Jeux. Cette dernière s'apprête à être privatisée. "Je suis persuadé de ne pas perdre de l'argent, je pense", confie un homme. "Il vaut mieux ça que l'or peut-être." Avec cette manœuvre, le gouvernement français espère récupérer au minimum un milliard d'euros.

S'inspirer du modèle Renault

Il existe certains exemples récents qui peuvent appeler à la prudence. Il y a plusieurs années, EDF encourageait à prendre des actions chez eux mais cela a été un échec : entre 2005 et aujourd'hui, le prix de l'action a chuté, passant de 32 à neuf euros. A l'inverse, l'action Renault est passé de 28 à 48 euros. "Par rapport à d'autres entreprises comme EDF, la Française des Jeux offre une plus grande stabilité", souligne Philippe Crevel, directeur du cercle de l'Epargne.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Française des jeux a dévoilé sa stratégie pour conquérir un public plus jeune, mercredi 7 octobre 2015 à Paris.
La Française des jeux a dévoilé sa stratégie pour conquérir un public plus jeune, mercredi 7 octobre 2015 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)