La consommation et le pouvoir d'achat des ménages ont décéléré en 2017

Selon une note de l'Insee, le pouvoir d'achat a augmenté de 1,3% en 2017 contre 1,8% en 2016, et la consommation des ménages de 1%, contre 2,1% l'année précédente.

La rue commerçante de Saint-Ferreol à Marseille (illustration).
La rue commerçante de Saint-Ferreol à Marseille (illustration). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Le consommation et le pouvoir d'achat des ménages décélèrent en 2017, selon une note de l'Insee, l'institut national de la statistiques et des études économiques. L'an dernier, le pouvoir d'achat a augmenté de 1,3%, contre 1,8% en 2016. L'augmentation du revenu disponible brut ne permet pas de compenser l'inflation de 1,3% en 2017. Les ménages ralentissent donc leurs dépenses : elles augmentent de 1% l'an dernier, contre 2,1% l'année précédente.    

Baisse des dépenses d'alcool et de tabac

Les dépenses de transports contribuent le plus à la hausse de la consommation, portées par le "leasing" automobile et le dynamisme de l'aérien. En revanche, la consommation alimentaire reste stable et les dépenses en alcools et tabac se replient.

L'évolution de la dépense des ménages reste bien inférieure aux niveaux d'avant-crise, qui s'établissaient à 2,4% en moyenne, entre 2000 et 2007.