L'application Vinted sous le coup d'une action de groupe

Publié Mis à jour
vinted
France 2
Article rédigé par
M. Rousselin - France 2
France Télévisions

L’application Vinted est accusée de pratique commerciale trompeuse. L'UFC-Que choisir lance mardi 18 mai une action de groupe contre le géant de la seconde main pour obtenir le remboursement de frais indûment facturés depuis 2016. 

Vendre sur le web des vêtements en les photographiant avant de les mettre en ligne, c‘est le geste de plusieurs millions d’utilisateurs de Vinted, le champion du marché de secondmain. Mais le site percevrait une commission abusive selon l’UFC-Que Choisir. Après l’avoir mis en demeure, l’association lance mardi 18 mai une action de groupe contre le géant lituanien devant le tribunal judiciaire de Paris.

5% du prix de chaque vente

Sous l’appellation "Protection Acheteurs", cette commission présentée par Vinted est en réalité obligatoire. Une pratique commerciale trompeuse pour l’association de consommateurs. Elle demande le remboursement de ces frais indûment facturés depuis 2016. Les gains perçus par Vinted pourraient s’élever à des dizaines dmillions d’euros, car la commission représente 5% du prix de chaque vente. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre argent

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.