ISF : le plafonnement coûte plus cher à l'État que le bouclier fiscal de Sarkozy

Le nouveau système coûte plus cher à l'État, mais il est aussi plus favorable aux grosses fortunes.

France 2

Sous François Hollande, le plafonnement de l'impôt sur la fortune coûte plus cher à l'État que le bouclier fiscal cher à Sarkozy et supprimé en 2011. On compte en effet 926 millions d'euros de manque à gagner l'année dernière, contre moins de 700 millions pour l'ancien dispositif. Ces réductions d'ISF - Impôt de solidarité sur la fortune - profitent surtout aux plus grosses fortunes. Ils sont 3 290 contribuables avec plus de 10 millions d'euros de patrimoine, en moyenne, ils ont pu économiser l'année dernière 246 674 euros d'ISF.

L'ISF bat des records

Un plafonnement voulu par le Conseil constitutionnel. Les sages l'ont imposé au gouvernement au motif que l'impôt ne doit pas être confiscatoire. Et pour autant, Bercy se frotte les mains, car l'ISF bat des records et n'a jamais autant rapporté : 5,6 milliards d'euros, contre seulement 4,4 milliards il y a deux ans, grâce notamment au prix de l'immobilier de luxe et à la bonne forme des marchés financiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un imprimé de déclaration de l\'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour l\'année 2012.
Un imprimé de déclaration de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour l'année 2012. (DAMIEN MEYER / AFP)