États-Unis: un patron baisse son salaire pour augmenter celui de ses employés

Il a décidé de diminuer son salaire de 90% pour que chacun de ses 120 salariés touche 70 000 dollars par an.

FRANCE 3

Lundi 13 avril, Dan Price, le patron d'une start-up basée à Seattle (États-Unis) a annoncé à ses salariés qu'ils seraient payés  70 000 dollars par an, soit 5 400 euros par mois. Après la lecture d'une étude sur le bonheur, il a réalisé "que les gens qui gagnent moins que cela le paient sur un plan émotionnel avec du stress tous les jours. Et on ne vit qu'une fois", a expliqué Dan Price, PDG de Gravity Payments.

"Réduire les inégalités dans ce pays"

De son côté, il a divisé son salaire pour faire le bonheur de ses salariés. Il passe d'un million à 70 000 dollars par an, comme ses employés. "Je veux être une partie de la solution pour réduire les inégalités dans ce pays. Et si les autres Américains voulaient m'aider à régler ce problème, ça me rendrait très heureux, car ce que je veux, c'est que le problème soit réglé", poursuit ce jeune patron. Il est du même coup devenu la star des médias américains.

Le JT
Les autres sujets du JT