Cet article date de plus de cinq ans.

Découverts bancaires : une forme de crédit pour les Français

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Découverts bancaires : une forme de crédit pour les Français
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En 20 ans, jamais les Français n'ont autant eu recours au découvert bancaire. La Banque de France révèle l'information. France 3 fait le point.

La Banque de France tire la sonnette d'alarme. Les Français sont de plus en plus souvent dans le rouge. Selon la Banque de France, le découvert global des particuliers est passé d'un peu plus de six milliards d'euros en 2006 à 7,6 milliards d'euros en 2015, un record. Première raison de cette tendance à abuser du découvert, des fins de mois de plus en plus difficiles.

Danger

Deuxième explication, la loi de 2008 qui a durci l'attribution des crédits à la consommation. Résultat, plus d'un quart des ménages (26,4%) ont recourt aujourd'hui à la facilité du découvert. Et les banques en sont ravies. Elles sanctionnent ces dépassements par des intérêts élevés, plus de 10% en moyenne. "Dans le découvert, le banquier trouve son compte parce qu'il loue l'argent", note Serge Maître de l'association française des usagers des banques. Problème : si le découvert bancaire représente aujourd'hui une souplesse pour le consommateur il est aussi dangereux. De plus en plus de ménages l'utilisent pour payer les remboursements d'autres crédits, un cumul qui peut conduire au surendettement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre argent

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.