Vosges : ils lancent une petite annonce pour trouver un repreneur à leur usine

Les employés d'une entreprise de fabrication de rétroviseurs ont eu l'idée de faire appel à la presse pour relancer l'activité. France 2 s'est rendue sur place.

FRANCE 2
Les salariés de Fico Cipa avaient tous le nez dans le journal Les Échos ce lundi 2 mai. C'est dans le quotidien économique qu'ils ont choisi de faire leur publicité. Dans un encart, les employés vantent leurs compétences pour trouver un repreneur. Le 31 juillet prochain, le site de Bruyères (Vosges) doit fermer et l'activité sera transférée dans une autre usine du groupe 80 kilomètres plus loin. "On veut qu'ils viennent nous voir, voir comment on travaille", indique Marietta qui travaille sur place depuis 22 ans. "On a besoin de boulot. Cela fait mal au ventre", ajoute Manuelle, employée depuis 20 ans.

"Prêt à se recycler"

Un plan social a été négocié en décembre dernier. Certains salariés ont quitté l'entreprise et une société a été mandatée pour trouver un repreneur, mais cela n'a rien donné. "Il n'y a pratiquement personne qui est intéressé pour reprendre notre site. (...) Après, ça peut être dans n'importe quel domaine. (...) On est prêt à se recycler", lance Véronique Reh, déléguée FO de Fico Cipa. La main-d'oeuvre majoritairement féminine se dit prête à tout pour éviter de se retrouver au chômage.
Le JT
Les autres sujets du JT