VIDEO. Paris : l'ouverture des magasins le dimanche fait toujours débat

Alors qu'Anne Hidalgo n'est pas favorable au projet d'Emmanuel Macron d'étendre les zones d'ouverture dominicale, un rapport interne conforte les positions des élus PS de la capitale.

France 3

La frénésie dans les grands magasins stoppée par la traditionnelle fermeture dominicale. Cette exception culturelle française ne plaît pas à tout le monde. "Il y a aujourd'hui à Paris 131 000 demandeurs d'emploi de catégorie A. Nous proposons 2 000 emplois et on nous dit non", fustige au micro de France 3 le président exécutif de l'Alliance du Commerce.

Après six mois de discussions, la mairie de Paris renonce en effet à l'ouverture des magasins le dimanche. Pour expliquer cette décision, le Parti communiste met notamment en avant la défense du patrimoine.

"Un intérêt national en jeu"

Mais cette position ne fait pas l'unanimité chez les élus. À l'idéologie, certains répondent ainsi par l'économie. "Il y a aussi un intérêt national en jeu", affirme le député socialiste Christophe Caresche. Dans un projet de loi sur l'activité présenté la semaine prochaine, le ministre de l'Économie prône notamment l'augmentation de dimanches ouverts et la création de zones touristiques internationales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, donne un discours à Lyon (Rhône), le 9 octobre 2014.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, donne un discours à Lyon (Rhône), le 9 octobre 2014. (CITIZENSIDE / NICOLAS LIPONNE / AFP)