VIDEO. Le label "fait maison" divise les restaurateurs

À partir du 1er janvier 2015, tous les restaurants devront signaler à leurs clients les plats réellement faits maison. Une équipe de France 3 revient sur cette petite révolution.

FRANCE 3

Depuis le 15 juillet déjà, les restaurants peuvent afficher sur leurs menus si la préparation de leurs plats est faite maison. Mais à partir du 1er janvier prochain, ce label sera désormais obligatoire. Pour le Chef du "Relai du Viaduc" à Coutances (Manche), ce nouveau label est une bonne chose : "les gens qui ne nous connaissent pas, pourront se fier à ce label en se disant 'on rentre dans cet établissement-là parce que c'est du fait maison'. J'espère qu'il sera suivi et qu'il sera contrôlé".

Pas assez restrictif

Mais le label "fait maison" divise les chefs en France. Pour obtenir ce label, il suffit d'assembler soi-même les produits, y compris s'ils sont de fabrication industrielle, sous vide ou surgelés. Un fast-food pourrait alors prétendre au label dès lors que son pain est garni sur place. "On ne paie pas le même prix un cuistot que quelqu'un qui sort un plat du congélateur pour le mettre dans le micro-onde. Moi je suis là à 8h le matin pour préparer alors que certains peuvent arriver à 12h45, c'est plutôt cool pour le même prix", s'agace le chef d'une brasserie parisienne.
































Le JT
Les autres sujets du JT