:l'éco, France info

VIDEO. La taxe d'habitation : "un impôt inégalitaire" selon Elie Cohen

Invité de Jean-Paul Chapel lundi 20 novembre dans l'émission ":L'éco", l'économiste Elie Cohen a évoqué les deux réformes qui font la une, à savoir la taxe d'habitation et l'allègement des charges sur les salaires. 

FRANCEINFO

Dans les trois ans à venir, la taxe d'habitation va être progressivement supprimée pour 80 % des Français. C'est la mesure fiscale la plus populaire du gouvernement. Un manque à gagner pour les communes car, cette taxe leur permet de réaliser des projets comme la construction d'infrastructures ou encore la réhabilitation des routes. "C'est un engagement de l'État de compenser sur la durée du processus de suppression cet impôt à 80 %. Normalement, les collectivités ne devraient pas y perdre. C'est aussi une forme d'augmentation du pouvoir d'achat pour les ménages modestes", annonce l'économiste Elie Cohen, lundi 20 novembre sur le canapé gris de ":L'éco". 

"L'industrie française est dichotomique"

L'autre mesure qui pourrait voir le jour concerne un allègement des charges sur les salaires au-dessus de 2,5 SMIC. "Cette baisse des charges est efficace au voisinage du SMIC. C'est elle qui provoque le plus de créations d'emplois. Le problème, c'est la compétitivité générale de l'industrie française. Elle a beaucoup baissé", poursuit-il. 

Comme à son habitude Jean-Paul Chapel finit cette interview avec la musique préférée de l'invité. Elie Cohen a choisi The times they are a changing de Bob Dylan. 

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Invité de Jean-Paul Chapel lundi 20 novembre dans l\'émission \":L\'éco\", l\'économiste Elie Cohen a évoqué les deux réformes qui font la une, à savoir la taxe d\'habitation et l\'allègement des charges sur les salaires. 
Invité de Jean-Paul Chapel lundi 20 novembre dans l'émission ":L'éco", l'économiste Elie Cohen a évoqué les deux réformes qui font la une, à savoir la taxe d'habitation et l'allègement des charges sur les salaires.  (FRANCEINFO)