Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Antoine Delon, PDG de LinXea sur la loi Pacte : « Le gouvernement ferait mieux de faire de la pédagogie et du conseil » sur la Loi Pacte

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
:l'éco du 18.06 avec Antoine Delon
:l'éco du 18.06 avec Antoine Delon :l'éco du 18.06 avec Antoine Delon
Article rédigé par franceinfo - Alexandre Peyrout
France Télévisions
franceinfo

Invité de Jean-Paul Chapel dans :l’éco, le patron du courtier en ligne est venu débriefer les conséquences pour l’épargne de la loi Pacte, présentée en conseil des ministres lundi 18 juin.

Présentée le 18 juin en conseil des ministres, la loi Pacte, grande loi de libéralisation de l’économie, a inquiété Antoine Delon. « Il y a cinq mois, la députée Amélie de Montchalin déclarait vouloir flécher l’épargne des Français, sans demander son avis à l’épargnant. On a alerté le monde politique en réalisant un sondage : les Français privilégient l’assurance vie. Cela ne sert à rien de vouloir révolutionner quelque chose qui marche bien. »

La réorientation de l’épargne retraite est-elle synonyme de la mort du business de LinXea, c’est l’objet de la question qui fâche. « Au contraire, c’est une grande opportunité, car l’épargne retraite est assez mal connue des Français. Nous allons la faire connaître à nos clients. »

L’AFP s’est demandé quel regard portait Antoine Delon sur la réorientation de l’épargne des Français. « On fait beaucoup de bruit, on parle beaucoup, mais le plus important c’est de bien les informer. Le gouvernement ferait mieux de faire de la pédagogie et du conseil. »

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview avec la chanson préférée de son invité, My Way dans sa version par Nina Simone.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.