Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo "Les erreurs de politique économique ont un coût en termes de discrédit des politiques"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Invités de Jean-Paul Chapel lundi 14 novembre dans ":L’éco", Jean Pisani-Ferry et Selma Mahfouz, auteurs de "A qui la faute ?" (ed. Fayard), dénoncent les nombreuses erreurs de politique économique.
FRANCEINFO
Article rédigé par
Shana Loustau - franceinfo
France Télévisions

Invités de Jean-Paul Chapel lundi 14 novembre dans ":L’éco", Jean Pisani-Ferry et Selma Mahfouz, auteurs de "A qui la faute ?" (Fayard), dénoncent de nombreuses erreurs de politique économique.

Invités de Jean-Paul Chapel, lundi 14 novembre, dans ":L’éco", Jean Pisani-Ferry et Selma Mahfouz, auteurs de A qui la faute ? (Fayard), expliquent pourquoi ils ont écrit ce livre : "Lorsqu’une entreprise sort des produits défectueux, elle ne se contente pas de changer de PDG, elle s’interroge également sur ses choix de production. En politique, on a tendance à se contenter de changer de PDG."

Le commissaire général de France Stratégie dévoile comment les deux auteurs ont eu l’idée du sujet de leur livre : "L’idée est venue du poids des erreurs considérables de ces dernières années." Selma Mahfouz, directrice de la Dares au ministère du Travail, poursuit : "Jean et moi, nous avions la même conviction que des erreurs avaient été faites en matière de politique économique et qu’elles ont un coût en termes de discrédit des politiques."

"Les experts ont leur part d’erreur"

En réponse à "La question qui fâche" du Huffington Post, qui interroge le rôle des conseillers dans les mauvais choix des dirigeants, Jean Pisani-Ferry admet une part de responsabilité mais se justifie avec une métaphore : "Les experts ont leur part d’erreur. Mais quand il y a une erreur médicale, on demande plutôt à un médecin d’expliquer pourquoi il y a eu cette erreur. On est un peu dans cette situation : les experts ont participé à la faillite, mais il faut une expertise pour comprendre d’où elle vient."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Jean Pisani-Ferry et Selma Mahfouz ont choisi The Times They Are a Changin, de Bob Dylan. Ils justifient ce choix : "C’est un double clin d’œil à l’actualité. Comme il dit : il vaut mieux apprendre à nager, depuis mardi dernier." 

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.