Cet article date de plus de neuf ans.

Vers une taxe sur les chambres de bonne louées trop chères

La proposition vient du secrétaire d'Etat au logement Benoist Apparu. Il entend ainsi lutter contre les loyers trop chers pratiqués par certains propriétaires. Notamment pour les petits appartements, comme les studios ou chambres de bonne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Finis les loyers abusifs pour des surfaces minuscules ? C'est en tout cas l'objectif du secrétaire d'Etat au logement. Benoist Apparu a eu l'idée d'une taxe dissuadant les propriétaires de louer plus de 40 euros le mètres carré des surfaces égales ou inférieures à 13 mètres carrés.

"Certains propriétaires demandent plus de 90 euros par mètre carré", soit 900 euros pour une chambre de bonne de 10 mètres carrés équipée seulement d'un point d'eau, "c'est totalement abusif" s'est indigné le secrétaire d'Etat au logement. Cette disposition devrait être inscrite dans la prochaine loi de finances, soit celle de 2012.

Benoist Apparu a aussi indiqué que le gouvernement allait réfléchir à des sanctions pour des logements loués ne respectant par la Loi Carrez. Ainsi, un étudiant ayant loué une chambre de bonne de 10 mètres carrés qui s'aperçoit que la surface Carrez n'est que de 9 mètres carrés sera en droit de réclamer une baisse du loyer.

Caroline Caldier, avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.