Cet article date de plus de neuf ans.

Vers une hausse anticipée du SMIC ?

En raison de l'inflation, le SMIC pourrait augmenter de 2% au 1er juin ou au 1er juillet, pronostique aujourd'hui le journal économique Les Echos.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Vers une hausse surprise du SMIC ?
Selon le code du Travail, la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel est automatique quand la hausse des prix atteint 2%.
"L'automaticité est dans les textes. L'effet mécanique sera là si le chiffre (de l'inflation) est au rendez-vous mais nous n'avons pas encore calculé quand cela pourrait intervenir", précise une porte-parole du ministère du travail.

D'après les calculs de l'institut économique Coe-Rexecode, un tel scénario pourrait bien se préciser en avril ou, plus probablement, au mois de mai.

Dès lors, la hausse du SMIC doit être proportionnelle à l'inflation et entrer en vigueur le mois suivant la publication de l'indice.

Le maintien du pouvoir d'achat, pas une progression (FO)

Le numéro un de FO, Jean-Claude Mailly, souligne qu'une telle hausse en cas d'inflation ne serait que "l'application du Code du Travail" et non "un coup de pouce.

Le SMIC a déjà enregistré une hausse de 1,6% le 1er janvier.

Le salaire minimum actuel est de 9 euros brut de l'heure, soit un SMIC à 1.365 euros. Il pourrait ainsi passer à 1.392 euros, avec un salaire horaire de 9,18 euros.

La hausse inquiète les chefs d'entreprise.

Virginie Pironon, avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.