Cet article date de plus de cinq ans.

Tunnel sous la Manche : le trafic Eurostar a repris ce matin

A Calais, des marins en grève de la compagnie MyFerryLink ont manifesté ce mardi sur le port et à l'entrée du tunnel sous la Manche. Le trafic Eurostar a été totalement interrompu mardi à la mi-journée et a repris mercredi matin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des marins grévistes de MyferryLink manifestent à Calais, sur le port à l'entrée du tunnel sous la Manche © MaxPPP)

Eurotunnel, propriétaire de la compagnie MyFerryLink, a annoncé le 8 juin la vente de deux des trois navires de sa filiale maritime. Le choix du repreneur s’est porté sur le danois DFDS. Les syndicats de la compagnie n’ont pas accepté d’être mis devant le fait accompli, d’autant qu’ils ont déposé un dossier de reprise.

A LIRE AUSSI ►►►Eurotunnel ne va pas renouveler son contrat avec MyFerryLink

Le trafic du port bloqué

Afin de montrer leur mécontentement face à ce qu'ils appellent "une trahison ", des marins en grève de MyFerryLink manifestent à plusieurs endroits ce mardi sur le port de Calais. Ils ont empêché un cargo de débarquer sa marchandise tandis que d’autres navires sont bloqués à quai. L’interruption du trafic a été confirmée par la capitainerie du port. 

Par ailleurs, un groupe de manifestants a bloqué l’entrée du tunnel sous la manche à Calais. Ils ont incendié des pneus sur les voies et le trafic est interrompu dans les deux sens de circulation sous le tunnel. Un peu avant 10h, les CRS sont intervenus pour dégager les voies de l’autoroute A16 vers le port et le tunnel, occupées par des manifestants. Mardi, en fin de matinée, la circulation restait compliquée sur cet axe.

Le tunnel ciblé

Le tunnel sous la Manche est un lieu symbolique puisque MyFerryLink est une filiale d’Eurotunnel qui exploite aussi le tunnel transManche. La compagnie maritime exploite les trois bateaux qui font la liaison Calais-Douvres. Eurotunnel, propriétaire de la flotte, a annoncé la cession de deux des bateaux au danois DFSD. Les syndicats de MyFerryLink craignent des suppressions d’emplois, si la vente est conclue.

Le trafic Eurostar interrompu

Ils reprochent aussi au PDG d’Eurotunnel, Jacques Gounon, de ne pas avoir examiné l’offre d’achat présentée par la Scop SeaFrance, à la tête de la compagnie maritime. Les salariés ont incendié des pneus sur les voies, ce qui a entraîné l'arrêt total du trafic Eurostar entre mardi après-midi et mercredi matin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.