Travail : l’absentéisme gagne du terrain

L’absentéisme au travail est en augmentation dans le secteur privé. Les différentes régions de l’Hexagone ne sont pas toutes également touchées.

FRANCE 3

Le secteur hospitalier du privé est le plus touché par l’absentéisme au travail. En 2017, en moyenne, 5,31% des salariés étaient absents chaque jour. C’est un peu plus que dans le commerce (4,86%) ou dans les services (4,84%). Depuis trois ans, les chiffres ne cessent d’augmenter dans le secteur privé. En 2015, par exemple, un salarié cumulait 16,6 jours d’arrêt par an, en 2016, 16,8 et 17,2 jours en 2017.

Les hommes moins touchés que les femmes

Autre tendance : les hommes sont moins touchés que les femmes. 3,54% de taux d’absentéisme d’un côté et 5,3% de l’autre. Les causes : elles sont davantage touchées par les tâches familiales et par la pénibilité de leur travail. Dans l’Hexagone, la Bretagne (1), l’Occitanie (2) et la Corse (3) font figure de mauvais élèves en matière d’absentéisme. L’Île-de-France (1), les Pays de la Loire (2) et la Bourgogne-Franche-Comté (3) sont quant à eux dans le trio de tête de l’assiduité.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LOIC VENANCE / AFP)