VIDEOS. "Secoué comme une machine à laver", un avion d'AirAsia contraint de faire demi-tour en raison de problèmes techniques

C'est un passager qui fait la comparaison avec l'appareil électroménager dans une vidéo. Le vol de la compagnie malaisienne à bas coût, à destination de Kuala Lumpur, a connu des difficultés environ une heure et demie après son décollage de Perth, en Australie.

YOUTUBE

Un avion "secoué comme une machine à laver". C'est ce qu'ont connu les passagers à bord d'un appareil de la compagnie AirAsia à destination de la Malaisie, dimanche 25 juin. Le vol de la compagnie malaisienne à bas coût à destination de Kuala Lumpur a connu des difficultés environ une heure et demie après son décollage de Perth, en Australie. Il a été contraint de faire demi-tour.

L'Airbus A330 a finalement atterri sans encombre à l'aéroport de Perth. "Le pilote a décelé des problèmes techniques, a fait demi-tour et est rentré", a déclaré un porte-parole à l'AFP. La compagnie s'est bornée à dire que "l'équipage prenait des mesures préventives pour vérifier l'appareil".

"C'était terrifiant"

"Je crois que c'est à la base le moteur qui a eu un raté, c'est ce qu'ils nous ont dit en tout cas. C'était littéralement comme d'être assis sur une machine à laver. A travers le hublot, on voyait le moteur qui était secoué. Après l'atterrissage, on s'est rendu compte qu'une pale de la turbine s'était décrochée", a témoigné un passager de 24 ans, Brenton Atkinson, à ABC (lien en anglais).

"On pouvait voir à la réaction de l'équipage que ça n'allait pas du tout", a déclaré de son côté Sophie Nicolas, une passagère de l'avion, au journal West Australian (lien en anglais). Elle a entendu une petite explosion provenant de l'aile gauche. "C'était terrifiant", a-t-elle témoigné.

"Notre survie dépend de votre coopération"

Pourtant, sur les images mises en ligne par les passagers, l'atmosphère dans l'avion a l'air calme. Les voyageurs restent bien accrochés à leur siège.

"L'équipage nous a dit : 'J'espère que vous allez tous faire une prière, je vais prier aussi, et espérons que nous allons tous rentrer à la maison en sécurité'", relate Sophie Nicolas. "Votre attention s'il vous plaît... et euh... s'il vous plaît... écoutez tout. Notre survie dépend de votre coopération", a notamment déclaré le commandant de bord, selon 7 News Queensland.

Selon ce média, des passagers ont attendu pendant des heures pour avoir un nouveau vol. Certains, traumatisés, n'ont pas repris l'avion.

Un avion d\'AirAsia à l\'aéroport international Don Mueang à Bangkok (Thaïlande), le 15 janvier 2017.
Un avion d'AirAsia à l'aéroport international Don Mueang à Bangkok (Thaïlande), le 15 janvier 2017. (ANUSAK LAOWILAS / NURPHOTO / AFP)