Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Transports : Strasbourg a opté pour des tarifs solidaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Strasbourg, les usagers des transports publics paient en fonction de leurs revenus.

À Strasbourg, la municipalité a décidé de rendre les tarifs des transports plus équitables. Chacun paie donc en fonction de ses revenus et non plus en fonction de son statut. Les abonnements sont minimes pour les plus modestes. Conséquence ? La fréquentation s'est envolée, permettant d'entretenir et de prolonger le réseau.

Une tarification solidaire

"Je paye moins de cinq euros parce que ma mère a le droit à des aides financières", assure une jeune femme, au micro de France 2. "Moi c'est 24,20 euros, car j'ai plus de 65 ans", explique une passante. Une autre paie plein tarif, soit 48 euros par mois. "L'employeur prend la moitié en charge", ajoute-t-elle.

Depuis quatre ans, la ville a supprimé la gratuité des transports. Elle concernait 30 % des abonnés. "Les chômeurs avaient la gratuité. Les retraités avaient la gratuité. Mais il y avait beaucoup de gens qui n'avaient pas de tarif adapté à leur situation financière réelle", explique Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg. Les élus ont donc opté pour la tarification solidaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.